Livraison gratuite en france métropolitaine dès 80€ d’achat

Mon panier
Aucun article

Notre chocolat est une promesse de voyage, de rêves gourmands, qui éveille nos sens et exalte nos papilles

Mon panier
Aucun article

Facebook

Instagram

Youtube

» » La fraise de Plougastel

La fraise de Plougastel

 

 

 

UN PEU D'HISTOIRE

Parti en 1712 de Saint Malo, un officier de marine, féru de botanique, au nom prédestiné, Amédée François Frézier, rapporte en 1714, dans ses cales cinq pieds de fraisiers sauvages du Chili pour les jardins du roi à Paris. En 1736, le tremblement de terre qui a touché Brest a détruit le jardin des simples de la ville. Pour aider à sa reconstruction, Amédée-François Frézier, nommé à Brest directeur des fortifications rapporte avec lui, trois ans plus tard, quelques fraisiers des jardins du roi. Les plants prélevés 25 ans auparavant, dans la baie de Conception au Chili, s'acclimateront facilement au microclimat maritime exceptionnel de la rade de Brest.

 

Ce savoureux fruit rouge, croisé avec des plants de Virginie donnera la fraise de Plougastel. Ces fraises ont connu un succès fulgurant à partir du milieu du XVIIIe siècle et firent la richesse de la commune.

 

La production, est à son apogée, entre 1920 et 1950 avec 6 000 Tonnes/an pour chuter à 1 500 Tonnes dans les années 50 puis 450 Tonnes dans les années 60. Aujourd'hui la production se situe autour des 3500 Tonnes.

 

Une succession d'innovations techniques et marketing va permettre un rebond de la production avec l'utilisation de :

  • tunnel en plastique pour protéger la plante des intempéries et apporter une meilleure précocité par effet de serre
  • plastique au sol pour empêcher la pousse des mauvaises herbes et maitriser le taux d'humidité et donc limiter la consommation d'eau

 

 

 

 

Les différentes variétés

Il existe de très nombreuses variétés de fraisiers que l'on peut classer en 2 catégories :

 

Les variétés remontantes (fruits de taille moyenne avec une production étalée dans le temps) et non remontantes qui ne fructifient qu'une seule fois dans l'année (fraises de belle taille utilisées par les pâtissiers et les confituriers).

 

- La Ciflorette, cigoulette, gariguette, surprise des halles sont des variétés non remontantes.

- La Mara des bois, maestro, charlotte, reines des vallées sont des variétés remontantes.

 

L'on dénombre plus de 1 000 variétés de fraises, créer une nouvelle variété demande 8 à 10 ans de travail.

 

 

 

 

 

 

 

 

La Plantation des fraisiers

Avant la plantation : Il est nécessaire d'ameublir le sol sur 30 à 40 cm et d'incorporer en même temps une fumure organique (compost ou engrais azoté organique). Les fraisiers aiment les sols acides, riches en humus avec un bon équilibre entre silice et argile. Le sol doit être meuble, perméable où l'eau s'infiltre rapidement. Un climat tempéré avec une exposition en plein soleil est idéale. Il faut veiller à maintenir en permanence une bonne humidité dans la butte. Le fraisier craint les températures inférieures à -10 °C.

 

La plantation des variétés remontantes et non remontantes doit avoir lieu de mi-février à fin mai et de d'août à octobre.

 

La culture sur butte est indispensable pour favoriser un bon assainissement des racines en hiver et un réchauffement du sol au printemps.

 

Il ne faut pas planter trop dense pour éviter les attaques de pourriture grise sur les fruits (Botrytis cinerea) la distance idéale étant de 30 cm entre les plants.

 

 

 

 

 

La Culture

Pour favoriser l'enracinement et le développement végétatif, il est indispensable de couper les hampes florales dans le mois qui suit la plantation et supprimer les toutes premières fleurs afin de fortifier les plants.

 

 

Les fraisiers sont assez peu sensibles aux maladies et insectes si les plants d'origine sont sains et s'ils sont correctement entretenus (irrigation et fertilisation). Il faut aussi veiller à attendre 3 à 4 ans avant de planter à nouveau du fraisier sur la même parcelle.

 

 

A l'automne, il faut nettoyer les plants (supprimer les feuilles sèches et les drageons) et appliquer une décoction à base de cuivre si les feuilles portent de nombreuses taches pourpres. Les principaux ravageurs du fraisier sont les oiseaux, les limaces et parfois les pucerons et acariens. A la récolte, les fruits atteints de pourriture grise ou d'anthracnose doivent être extraits de la culture et jetés, non sur le tas de compost, mais avec les ordures ménagères.

 

 

 

 

 

 

La Cueillette

La récolte des variétés non remontantes s'étale sur 25 à 45 jours de mai à mi-juillet, l'on cueille tous les 2 ou 3 jours. 

 

La récolte des variétés remontantes est étalée depuis le printemps jusqu'au premières gelées, soit de juin à octobre.

 

Une fois arrivée à maturité, la fraise récoltée doit être saine, régulière et avoir atteint une maturité suffisante. Elles sont ensuite posées délicatement dans des barquettes par les ramasseurs.

  

 

 

 

 

 

 

Les Bienfaits

Peu calorique, la fraise est riche en fibres, en fer et en iode. Elle regorge de vitamines C et B9. C'est une source d'antioxydants qui stimule le système immunitaire

 

 

 

 

 

VOUS TROUVEREZ LA FRAISE DE PLOUGASTEL DANS...